Jocelyn de Delcasso

Jocelyn de Delcasso

Jocelyn de Delcasso

Dans un premier temps, merci de prendre le temps de répondre à nos questions !
En effet, nous souhaitons effectuer une mise en lumière des créateurs de projets innovants. Ainsi, si vous commenciez par vous présenter ? 
Je suis Jocelyn, 25 ans, fondateur et designer de la marque Delcasso. Mon atelier est situé à Nice, dans le sud de la France. J’ai suivi de belles études de design de mode à l’école Duperré, à Paris, et fais mes premières classes dans de grandes maisons de luxe avant de créer Delcasso en 2019.
g
C'est quoi le style Delcasso ?
Le style Delcasso, c’est une convergence d’élégance et de décontraction ; de couleurs et de sobriété ; de textures et de minimalisme. Et bien sûr, une mode créative, artisanale et engagée.
ff
Quand et pourquoi avez-vous eu l'idée de fonder Delcasso ? Quelle est son histoire ?
Je fonde Delcasso en 2019 à la suite de mes études et mes premières expériences professionnelles. Je désire partager ma créativité, mes savoir-faire et vivre ma propre aventure, rencontrer, fédérer. Depuis le lancement, j’ai fais de très belles rencontres qui m’ont permises de développer mes collections et mes campagnes.
f
Quels étaient les enjeux de lancer une marque responsable et Made In France ? Et pourquoi ?
Designer de formation, j’avais des envies créatives et des savoir-faire à transmettre au travers de mes collections. C’est en souhaitant communiquer à mes clients que j’ai compris et poser des mots sur ma démarche : responsable, artisanale, upcycling… Aujourd'hui, ces enjeux sont conscientisés et sont des valeurs indissociables de la création et du développement chez Delcasso, mais tout ceci est venu naturellement. Bien sûr, naturellement ne veut pas dire sans curiosité et sans investissement, au contraire, en tant que marque responsable, je questionne radicalement ces enjeux et tente d’apporter des solutions, sans perdre de vue la créativité et l’ADN Delcasso.
f
D'où est venue l'idée d'utiliser des chutes de tissus ?
C’est en déjeunant chez une amie que j’ai découvert ces rouleaux. J’ai réfléchi pendant un mois et je l’ai appelée pour savoir ce qu’elle en faisait. « Rien, tu peux les prendre » m’a-t-elle dit. C’est en expérimentant la matière et en créant les premiers modèles, et en voyant la réaction de mon entourage, que je suis remonté jusqu’aux usines et que j’ai compris que c’était des chutes d’usines très particulières. Tout ceci est un heureux hasard, mêlé à un esprit créatif.
f
Quelle est la valeur ajoutée de vos superbes créations ?
Je pense que mes créations en toile de store upcyclée sont devenues un intemporel créatif, presque un basique que n’importe qui pourrait porter. Les formes de cabas peuvent répondre à tous les usages et tous les styles. L’universalité de la couleur et de la rayure permet également cette dimension intemporelle. Et la démarche d'upcycling est la cerise sur le gâteau si je puis dire.
f
Pourquoi le recours à l'artisanat est-il important pour vous ?
L’artisanat permet de créer du lien social, de garder des savoir-faire et du travail à échelle locale. Cela permet de créer des histoires et des pièces uniques, avec la trace d’une intention créative et d’une manufacture ainsi qu’un environnement plus sensible et humain.
f
Quels sont les objectifs pour le futur ?
Les objectifs pour le futur… de nouvelles collections, de nouveaux matériaux upcyclés, de nouvelles techniques et savoir-faire… Pour le développement, je laisse les opportunités me guider, et surtout mes envies face à celles-ci !